Le Centre pour tous les Canadiens

Le Centre de la Confédération se prépare à célébrer les expositions d’hiver du Musée

Le vernissage des cinq nouvelles expositions du MACC aura lieu le samedi 7 mars

(Charlottetown, Î.-P.-É.) – Dernièrement, le Musée d’art du Centre de la Confédération (MACC) bourdonne alors qu’on y installe cinq nouvelles expositions et prépare des causeries sur l’art. Le public aura l’occasion de voir les nouvelles expositions lors du vernissage des expositions d’hiver qui aura lieu le samedi 7 mars, à 19 h, au Centre de la Confédération, un centre national des arts et un monument vivant en mémoire de la fondation de notre nation.

Tous sont les bienvenus à ce vernissage, une tradition de la saison, et l’occasion de découvrir de nouvelles œuvres dans une atmosphère divertissante et sociale. Vous pourrez y entendre des musiciens jouer sur place, prendre un verre et une bouchée et même avoir la chance de parler avec certains des artistes, conservateurs et commissaires. Cet événement qui commence à 19 h est gratuit.

Une des nouvelles expositions qui sera présentée se compose d’œuvres de la collection et a pour titre Sphères, crânes et autres icônes de l’intérieur. Plutôt que de présenter des installations semi-permanentes d’œuvres de notre collection permanente, explique le directeur du Musée, Kevin Rice, nous développons souvent des expositions thématiques qui témoignent de la croissance des collections, de la recherche en matière de conservation et de l’évolution de notre société. Les expositions de notre collection en rotation permettent au public de découvrir des contextes nouveaux et des combinaisons d’acquisitions plus récentes et plus anciennes. »

Cette dernière exposition dont le conservateur est Pan Wendt tourne autour de deux nouvelles acquisitions. L’artiste néo-écossaise Colleen Wolstenholme a fait don d’une importante sculpture, Déversement, qui se compose de reproductions en plâtre à grande échelle de médicaments pharmaceutiques; et Robin Peck, professeure de sculpture récemment retraitée de l’Université St. Thomas, a fait don de trois œuvres de sa série Crania.

« Ces deux importants dons sont des sculptures qui porte sur le cerveau, explique Wendt. Je voulais créer une exposition sur l’art en tant qu’extériorisation de la pensée, et sur ce que nous considérons comme notre intérieur. Les artistes sont souvent attirés par certaines formes qui font référence à des réceptacles de l’activité mentale et qui sont façonnées par l’esprit. »

Cette exposition qui sera en montre du 7 mars au 30 mai comprend notamment des œuvres de Don Bonham, Joan Jonas, Patrick Lundeen, Landon MacKenzie et Ed Zelenak de même qu’une œuvre que l’artiste de l’Île Gerald Beaulieu souhaite donner au Musée.

À compter de la semaine prochaine, la promenade du Centre présentera une page de l’histoire de l’art. Pour l’exposition qui a pour titre Mettre la table : la nature morte et ses retombées Pan Wendt a une fois de plus puisé dans la collection du Musée pour illustrer à quel point la « nature morte » a évolué, passant d’un exercice mineur pour les artistes à une démonstration d’arrangement formel dans un contexte de la vie quotidienne.

« Même quand il s’agissait d’un genre mineur, les artistes étaient attirés par la nature morte qui était comme une sorte de témoignage de notre relation avec le monde et les objets, explique Wendt. Mais pour les artistes modernes, cet exercice apparemment formel a pris une grande importance. Il a fini par se fragmenter en une foule de nouvelles pratiques, comme la construction, l’abstraction plus ou moins pure et l’utilisation littérale d’objets trouvés dans des contextes artistiques. »

Wendt ajoute, « Ce sont toutes des stratégies assez courantes aujourd’hui, mais on pourrait faire valoir qu’elles sont issues de l’humble pratique de la création d’une nature morte. Et la nature morte ne disparaît jamais, comme le montrent les œuvres récentes de Tony Scherman et John Cox dans cette exposition. Les artistes sont toujours fascinés par cette nature morte. »

L’exposition sera en montre dans les vitrines de la promenade du centre du 29 février au 24 mai et comprend des œuvres d’artistes canadiens comme George Angliss, Joe Plaskett, Bertram Brooker, Ron Martin ainsi que feue l’artiste de l’Î.-P.-É. Jan Mollison.

Les autres nouvelles expositions sont Victor Cicansky : l’univers d’un jardinier, L’exposition de Debbie, de mon point de vue et Les artistes vus par les artistes.
-30-
Image : (en haut) La foule réunie lors d’un vernissage prédécent (Centre de la Confédération); (au centre) John Cox, Pomme et bol no 5, 2006, huile et cire d’abeille sur toile, 152,7 x 183,3 cm, don de Rod Black, 2011, collection du Musée d’art du Centre de la Confédération, CAG 2011.19; (en bas) vue de l’installation, Victor Cicansky : l’univers d’un jardinier, 2019, MACC.

Newsletter Signup


First Name:

Last Name:

Email Address:

HOURS OF OPERATION

Building Hours

Monday, Friday, Saturday, Sunday – 8:00 AM – 6:00 PM
Tuesday, Wednesday, Thursday – 8:00 AM – 8:30 PM

Art Gallery

Monday & Tuesday – Closed
Wednesday-Saturday 11:00 AM – 5:00 PM
Sunday 1:00 – 5:00 PM

Box Office

Monday to Saturday 12:00 – 5:00 PM  (Closed Sunday)
Please call 1-800-565-0278 or 902-566-1267 for information.

The Story of Confederation

September
Monday – Saturday 10:00 AM – 3:00 PM  (Closed Sunday)


Toutes nos excuses. La version française de notre site Web est présentement en construction.

HOURS OF OPERATION

Building Hours

Monday, Friday, Saturday, Sunday – 8:00 AM – 6:00 PM
Tuesday, Wednesday, Thursday – 8:00 AM – 8:30 PM

Art Gallery

Monday & Tuesday – Closed
Wednesday-Saturday 11:00 AM – 5:00 PM
Sunday 1:00 – 5:00 PM

Box Office

Monday to Saturday 12:00 – 5:00 PM  (Closed Sunday)
Please call 1-800-565-0278 or 902-566-1267 for information.

The Story of Confederation

September
Monday – Saturday 10:00 AM – 3:00 PM  (Closed Sunday)


What are Relaxed Performances?

 

Sometimes referred to as sensory-friendly experiences, Relaxed Performances give the opportunity for those with various sensitivities towards sensory stimuli to experience and enjoy live theatre.

These performances will be designed in a way to be more comfortable for audience members who may experience anxiety or are not comfortable with some aspects of a traditional theatre setting. This can include people on the Autism Spectrum and their families; those with sensory and communicative disorders or learning disabilities; people with Tourette’s syndrome; someone who might need to move often due to chronic pain or to use the facilities; or even parents with toddlers.

 

Relaxed Performances offered during the 2021 Charlottetown Festival:
  • I agree to receive further communications from Confederation Centre of the Arts for upcoming events, promotions and market research purposes.